Mobilité/Déplacements

La mobilité est devenue une composante essentielle de nos sociétés, facteur d'intégration et de cohésion sociale. Pourtant la capacité de se déplacer est très inégale sur trois plans : physique (personnes à mobilité réduite), sociale (les populations les plus aisées sont celles qui ont le plus de facilité à se déplacer) et géographique (certains territoires ne sont pas ou peu desservis par les infrastructures de base), inégalités qui souvent se cumulent.

Les transports publics doivent répondre à une exigence de plus grande justice sociale et permettre la lutte contre cette triple ségrégation, afin de garantir à chacun la liberté de circuler. Ils ont un rôle essentiel à jouer pour faciliter l’accès à l’emploi, la formation ou les loisirs, gages d'intégration sociale. L'organisation urbaine, celle de l'habitat comme celle de l'emploi ou des loisirs, suppose des échanges croissants au sein et entre des territoires de densités variables. La mobilité est ainsi devenue un des enjeux majeurs de la vie collective - et de la vie quotidienne. Car elle est un moyen indispensable au bon fonctionnement de la société.

Au cours des trois dernières décennies, la métropole caennaise a connu un essor de son développement périurbain. Cela signifie qu'elle attire de plus en plus d'habitants mais la contrepartie est l'allongement des déplacements et l'augmentation de leur fréquence pour les habitants de notre territoire. L’Enquête Ménages Déplacements montre que le nombre de déplacements quotidiens pour un habitant sur le périmètre de Caen-Métropole est de l'ordre de 4,09 par jour et plus de 63 % des déplacements se font en voiture.

Caen-Métropole s’est dotée d’un véritable projet de territoire à travers le Schéma de cohérence territoriale qui fait clairement la liaison entre urbanisme et déplacement et qui pose des orientations fortes. La maîtrise coordonnée du développement urbain et des déplacements est l’une des priorités et ce, notamment afin de contribuer à la lutte contre le changement climatique par la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et au bien être de nos concitoyens par des transports adaptés et cadencés.